L’ingénieur des mondes humains, numériques et hybrides du futur

École Nationale Supérieure de Cognitique

Vous êtes ici

Du 29 mai au 1er juin 2018, à l’hôtel de région de Nouvelle Aquitaine, l’Organisation pour la Science et la Technologie (STO*) de l’OTAN et l’Ecole Nationale Supérieure de Cognitique (ENSC) ont organisé, avec le concours de la Région Nouvelle Aquitaine, le « Research Specialist Meeting » IST-160 sur la thématique « Big Data and Artificial Intelligence for Military Decision Making ».

 

STO* : Science & Technology Organization, organisation internationale composée de scientifiques des nations de l’Alliance (OTAN). Elle repose sur sept comités scientifiques et techniques (aussi appelés panels) œuvrant chacun dans un domaine S&T spécifique. 

Le Panel IST de la STO est consacré aux technologies disruptives dans le domaine des sciences et techniques de l’information. La triple représentation française au panel IST est assurée par la DGA (institutionnel), Thales (industriel), et l’ENSC (académique).

L’évènement a réuni près de 300 participants provenant de 22 des 29 nations membres de l’OTAN et la conférence de haut niveau scientifique, avec des intervenants prestigieux dont le Général Denis Mercier (Commandant Suprême pour la Transformation de l’OTAN), a abordé les problématiques du recueil, du tri et de l’analyse des informations, celles des architectures permettant leur partage et enfin comment visualiser les informations utiles à la prise de décision. Ce forum a réuni des experts de technologies numériques, de l’Intelligence artificielle (IA) et augmentée, du traitement des données massives et des techniques d’analyse cognitive, pour se pencher tout particulièrement sur les nouveaux concepts, les technologies et problématiques émergentes liées à l’IA et aux Big Data.

Un certain nombre de directions en matière de recherche a été fixé et ceci va permettre à des partenariats internationaux de lancer des projets répondant aux défis posés. Ainsi va se créer une ouverture partenariale avec l’ENSC et Bordeaux INP en pleine cohérence avec les lignes directrices de la Nouvelle Aquitaine pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche et pour son écosystème d’innovation. 

L’ENSC bénéficie, depuis sa création, du soutien du Conseil régional de la Nouvelle Aquitaine. Région qui a fait de l’innovation l’une de ses priorités, et qui bénéficie de la présence sur son territoire d’une concentration importante d’industriels et de sous-traitants de l’aérospatiale de défense.  

L'ENSC était également directement impliquée dans IST-157*, avec la participation de B.Claverie, H.Le Guyader, J.-M.Salotti, D.Marion et B.Prébost.

*IST-157: Human considerations in AI for Command and Control.

« Research Specialist Meeting » IST-160 sur la thématique « Big Data and Artificial Intelligence for Military Decision Making »