L’ingénieur des mondes humains, numériques et hybrides du futur

École Nationale Supérieure de Cognitique

You are here

Présentation de l’ENSC

L’Ecole Nationale Supérieure de Cognitique (ENSC) est l’une des 7 écoles d’ingénieurs publiques de Bordeaux INP. Elle forme des ingénieurs ayant une double compétence TIC et SHS en cognitique.

Bâtiment de l’ENSC
Bernard Claverie

Mieux que le meilleur des systèmes, mieux que le plus fort des experts humains, la dualité homme-système est la plus performante pour la résolution des problèmes, la gestion des connaissances, l'efficacité de décision et la production de pensée. Tel est l’objet de la cognitique : connaître et faciliter la collaboration des hommes et des systèmes, tant pour la performance que pour la suppléance, la sécurité ou la facilité et le confort. L’ENSC est l’école des ingénieurs de l'intégration des hommes avec, dans et par les systèmes (IHS), celle de la R&D, de la conception, des usages et de la maîtrise de ces systèmes par les hommes, et de leur performance grâce aux hommes.
L'ENSC, c'est d'abord une école d'ingénieurs, c'est-à-dire qu’elle forme des scientifiques de haut niveau. Et c’est une école des sciences cognitives appliquées. Ses domaines d’application vont de l'industrie à la santé et au handicap, de la vie quotidienne et des progrès de la « smart life » à la sécurité de chacun et de tous dans leur travail, leurs loisirs, leur vie quotidienne...
L’école, c’est aussi un lieu de convivialité où les chercheurs et les industriels fréquentent les jeunes ingénieurs et docteurs en formation, où les start-up se développent et où la qualité de la vie est privilégiée dans un environnement enrichi. École d'État, elle veille à rester ouverte à tous, pour l'intégration sociale et l'égalité des chances, pour la parité et la culture… Enfin, c'est une école du futur, abordant les grandes questions de l'homme et du numérique, de l'éthique de sa transformation et de l'évolution de sa vie qui s'hybride chaque jour davantage.

Bernard Claverie

La Cognitique

La cognitique est la discipline scientifique et technique du traitement automatique de l'information et de la connaissance, pour les hommes, les machines, leurs interfaces et leur collaboration. C'est à la fois une science du comportement humain avec et dans les technologies et une science des technologies pour le comportement des individus ou des groupes humains.

Petit historique de la discipline

Comme Philippe Dreyfus avait inventé en 1962 le mot "informatique » en associant "information" et "automatique", c’est en 1983 que  Jean-Michel Truong créé le néologisme en associant "connaissance" et "automatique" pour former le mot "cognitique". Il désigne ainsi la science du traitement automatique de la connaissance et des relations entre l'homme et les technologies de l'information et de la communication. Largement inspirée de sciences et de l’information et de sciences sociales, humaines et biologiques, notamment des rencontres de l’intelligence artificielle, de la linguistique, de la psychologie, des neurosciences et de la philosophie, le mot "cognitique" a été choisi en 1999, sous le ministère de Claude Allègre, pour désigner le grand plan national de recherche interdisciplinaire portant sur les processus de pensée, d’acquisition par les individus et de transformation des groupes sociaux grâce aux volets applicatifs et croisés de ces disciplines. Créé en 2003, l’Institut de Cognitique de Bordeaux a donné naissance en 2009 à l’Ecole Nationale de Cognitique qui s'emploie, sous le terme "cognitique", à promouvoir l’interdisciplinarité au centre des ces enjeux pour la formation des ingénieurs de demain.

Domaines d’intervention du cogniticien

  • L’analyse et la conception d’Interfaces Homme(s)-machine(s) [IHM], dans les projets de conception, design et production de biens manufacturés (aéronautique, automobile, équipements, etc.) et de services (énergie, télécom., etc.).
  • L’activité de recherche et développement des entreprises industrielles en relation avec le facteur humain et la cognition augmentée (gestion des systèmes complexes, systèmes de visualisation et de pilotage, gestion intégrée de plateformes, etc.).
  • L'intégration homme-système (IHS) et les usages des technologies numériques.
  • La cognition artificielle avec la robotique et l’Intelligence Artificielle [I.A.] (Conception d’interfaces pour commande à distance de drônes, techniques de classification et data mining, etc.).
  • Les aspects collaboratifs et la gestion risques psychosociaux appliqués aux domaines de l’industrie (nucléaire, services publics, etc.).
  • L’analyse du besoin, la spécification et la conception de systèmes d’aide et de suppléance pour la compensation du handicap, l’accessibilité.
  • La gestion des connaissances et compétences pour la valorisation et pérennisation des savoir-faire dans les industries (Création d’un outil permettant la capitalisation des connaissances, création d’un outil de formation, etc.).

Liens sur la Cognitique

Certifications et labels

L’ENSC est engagée dans une démarche de certification ISO 9001 pour la qualité des formations.
En savoir plus

Documents à télécharger